Revue de presse #5 / Charme et chic !

REVUE DE PRESSE -5- (2/11/2018)

par Jean Dubroca

B.B.B.B.B : Vous connaissez ? Sinon, on peut traduire ce code secret par « Bassin-Bling-Bling-Bobo ». Et Il n’est pas trop tard pour la découvrir ce monde secret avec la belle revue annuelle « Tendance Bassin »  car elle prolongera votre été. C’est un album de près de deux-cents pages, tiré à 18 000 exemplaires, édité en juillet 2018 par SAS Company, qui, comme son nom ne l’indique pas, à son siège à Lège-Cap Ferret. (*) Comme il est imprimé à Eysines (33326), on ne fait pas plus girondin. Ni même un peu chauvin puisque dans son édito Bernard Marchal, un commerçant du Moulleau, écrit : « J’ai pleine conscience de vivre et de profiter d’un endroit merveilleux (…) et de vivre dans un endroit exceptionnel (…) qui donne des petits moments de bonheur ».

C’est justement la première impression que donne la lecture de « Tendance Bassin »  car elle montre tout ce qui fabrique le charme chic de ce Bassin, loin de la banalité et des difficultés – pour beaucoup- de la vie quotidienne. Ses charmes sont valorisés par de chaudes photographies de Steve Morel. Mais aussi par une tournée dans tous les lieux branchés : boutiques chics, restaurants chers, jalonnés par les meilleures recettes de leur chef, bars à tapas, à concerts ou à cocktails. On pénètre dans ces villas dont le prototype fut celle des « Petits mouchoirs », et qui ne manquent ni d’élégance ni d’originalité, ni d’ampleur cernée de lignes simples. On rencontre des artisans, des décoratrices, des créateurs, des artistes, des écrivains… C’est la « dolce vita » sur papier glacé.

Mais on peut aussi lire « Tendance Bassin » avec un autre regard. Celui qui révèle tout ce que cette terre porte de volonté d’entreprendre, de déployer des trésors d’imagination, d’affirmation de donner du bonheur en travaillant beaucoup. Une volonté de sourire à la vie.

__________________________________________________________________

(*)  9, rue de La Praya, 33950 Lège-Cap Ferret. www.tendancebassin.com. Distribué gratuitement.

A feuilleter aussi sur CALAMEO

(Photos « Tendance Bassin »)

—————————————————————

TRADITIONS : Des « Barbots de Tous Tems » à l’œuvre. C’est une association gujanaise active, à en juger par le compte-rendu que Jacky Donzeaud a fait de ses travaux dans « Sud-Ouest » du vendredi 12 octobre 2018 sous le titre « Ils font vivre la tradition locale ». Voilà des Barbots qui s’occupent de la vigne locale mais non pas à la manière des coléoptères qui l’avaient dévorée autrefois. Au contraire, ils bichonnent nombreux les quelques rangs symboliques qui ornent le devant de la maison des associations. L’été, ils en sont à la 9ème reconstitution du « Retour de la sardine » au port de Larros, suivie par un nombreux public. Au moment des journées du patrimoine, ils exposent un parc ostréicole d’autrefois avec tous les outils et techniques anciennes pour l’exploiter. « Vous avez un noble objectif : prouver que l’identité de notre ville s’appuie sur l’ostréiculture et le Bassin », leur a dit leur maire, M.H. des Esgaulx.

PATRIMOINE : Dernièrement, « La Dépêche du Bassin » a montré tout ce que fait pour Belin-Béliet l’association « Pierre à l’édifice » afin de sauvegarder le patrimoine ancien de la commune. À commencer par le nettoyage de l’église Saint-Maurice de Béliet qui va se poursuivre par des actions pour la remettre en état, alors qu’elle est fermée depuis vingt ans. L’association s’est aussi mise au travail pour réparer « le lavoir de Lacoste », qui vit passer tant de lavandières occupées à un dur travail. Enfin, ils vont organiser des visites du joyau communal : l’église de Saint-Pierre-de-Mons. Une manière de consolider les pierres du passé en les faisant mieux connaître.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.