Revue de presse #13

Plaisir d’apprendre …

# 95 – REVUE  DE  PRESSE  – N°13- (5 juillet 2019)

– Littérature : « Le livre des contes d’origine » par le CE2-CM1 de l’école Maurice-Fognet de Marcheprime.

– Pourquoi les chats miaulent-ils ? Pourquoi les oiseaux ont-ils des ailes ? Pourquoi la lune est-elle ronde ? Voilà le point de départ d’une jolie aventure littéraire conduite par  Éline Ayral et que raconte Delphine Geay, correspondante de « Sud-Ouest ». Autant de questions et autant de réponses poétiques, farfelues ou surprenantes données par des écoliers. Ensuite, chaque jeune écrivain a choisi une question et a imaginé la réponse à y apporter. « La consigne était que chacun trouve une réponse originale et le dessin qui l’illustrera », commente la maîtresse. Ensuite, on lit les textes, on les corrige collectivement, on les tape sur l’ordinateur et, en utilisant un site spécialisé, on en fait un livre. La journaliste décrit la joie et la fierté  des enfants lorsqu’ils découvrent « leur » livre, tout comme un vrai. Quant à la maîtresse, elle semble aussi heureuse qu’eux : « Ils se sont tous investis dans leur textes et leur dessins. Ils ont parfaitement rempli leur mission d’apprentis écrivains ».

N.B : Écrire en classe pour communiquer « en réalisant un véritable travail »: c’est  l’idée géniale du pédagogue Célestin Freinet afin que les enfants éprouvent le plaisir d’écrire et … d’apprendre. Le livre des écoliers de Marcheprime prouve, encore une fois, combien il a vu juste.  (Cf. : « Éducation du Travail », « Essai de psychologie sensible » et « Œuvres pédagogiques ». Seuil. Ed.)

– Patrimoine : richesses du Val de l’Eyre.

– Dans « Sud-Ouest » du 1er juillet, Paul Guégan rend compte de l’initiative de l’Office intercommunal du Val de l’Eyre pour faire connaître la richesse patrimoniale des communes de ce secteur. Pour ce faire, il fait visiter régulièrement les églises de Mons à Belin-Béliet et celle de Vieux Lugo à Lugos, toutes deux datant du XIème siècle, étapes sur le chemin de Compostelle et rares joyaux de l’art roman en Pays de Buch. Autre découverte : celle du moulin à eau du XVème siècle à Salles et toujours en activité. On pourra s’intéresser aussi aux activités traditionnelles, à l’originalité de la flore locale, à la beauté de la forêt de pins et même à certains plats traditionnels de la région.

____________________________________________________________________

– Informations et contact: tourisme@valdeleyre.fr ou www.rtourisme.com

– Littérature. « Jean Massieu, pédagogue sourd-muet » par Christian Dumaître.(*)

– On connaît bien l‘abbé Charles Michel de l’Épée (1712-1789) qui a mis au point le langage des signes qui permet aux sourds-muets de s’exprimer. On ignore tout ou presque d’un de ses disciples, Jean Massieu (1772-1846), un Girondin né près de Cadillac. Jacky Donzeaud, le correspondant de « Sud-Ouest » à Gujan-Mestras a rencontré (**) le Gujanais Christian Dumaître  qui vient de consacrer un livre à ce pédagogue très particulier car il était lui-même handicapé de la parole. L’auteur nous raconte la vie de cet homme qui, à 19 ans, particulièrement doué et malgré son handicap, devint répétiteur dans un institut spécialisé à Bordeaux puis à Paris où il instruisit de nombreux jeunes  sourds-muets. L’auteur souligne qu’il a voulu raconter  l’improbable ascension sociale d’un être voué à rester dans l’ombre.             

________________________________________

(*) A4PM ed. 15 €. Contact :  dumaitre.christian@orange.fr

(**)  Édition « Bassin » du 2 juillet. 

– HISTOIRE : 500ème anniversaire du passage ici de Thomas Illyricus.

– Le revue municipale « Arcachon animations » présente les animations prévues pour marquer cet événement et auxquelles l’Académie du Bassin participe.

– LITTÉRATURE. Un moment polar.

– « Info-Cap Ferret » a passé le communiqué suivant :

« L’association l’Apéritif littéraire du Cap Ferret organise son « Moment polar » le jeudi 18 juillet, à partir de 15 h.30, à l’Escale, à la jetée Bélisaire, avec le concours de la librairie de la « Maison de la Presse ». Huit auteurs qui ont écrit au moins huit polars ont été invités : Didier Daeninckx, (surnommé « le Pape du polar »), Gilles Girodeau, Catherine Rabier, Philippe Setbon, Philippe Ward, François Darnaudet, (Prix de l’Académie 2016), Jeanne Faivre-d’Arcier (Membre de l’Académie du Bassin)  et Guy Rechenmann. A 18 h. aura lieu, toujours à l’Escale, une table ronde animée par Lionel Germain, chroniqueur polar du journal « Sud-Ouest », sur le thème : « Le polar est-il un vecteur d’expression libre ? Est-il une image de notre société ? » Le débat sera suivi à 19 h. d’un cocktail offert par l’Escale pour les auteurs et leurs lecteurs ».

– HISTOIRE : « Les morts de 14/18 dans le Pays de Buch » par Alain Espinasseau.(*)

– Dans la revue de presse n° 4 du 24 octobre 2O18 on a pu lire un article consacré à l’ouvrage important dans lequel l’auteur a relevé les noms, les origines, les conditions de décès et des données statistiques concernant les soldats du Pays de Buch morts pendant la Grande Guerre. Dans « Sud-Ouest » du mardi 2 juillet, Anne-Laure de Chalup et Régis Farcy reviennent sur ce livre en insistant sur « la petite histoire des morts pour la France ». Ils citent des anecdotes, qui, si elles n’étaient pas situées dans un moment tragique de notre Histoire, pourraient être surprenantes, voire drôles.  Tel le nom de cet homme figurant sur le monument aux morts de Lège mais décédé … d’un accident de cheval au Maroc ou bien le culot de ces souscripteurs qui ont profité de l’occasion pour faire inscrire des noms de proches sur des stèles qu’ils ont financées ou encore de cet autre qui, en 1933, s’aperçoit qu’il était décédé au front depuis 1918, comme le mentionnait le monuments de sa commune. Des faits parmi plusieurs autres qui, au fond, restent affligeants mais qui donnent une raison de plus de lire cette brochure qui réserve bien  des surprises.

________________________________________

(*) Édité par la Société Historique et Archéologique du Pays de Buch. Maison des Associations, cours Tartas à Arcachon.

– Littérature. « Ma dernière histoire d’amour » par Yvan Seleiv. (Roman).

– Cet habitant de Mios a rencontré Karine Stein pour lui parler de son dernier roman « un peu autobiographique », lui a-t-il dit. C’est l’histoire de Claire et Yvan, un couple qui vit sur l’île de Noirmoutier mais qui désire en déménager pour s’installer dans la ville de leur jeunesse, Guérande. Hélas, Claire meurt prématurément ! Yvan, plus tard, rencontre Camille. Malgré des sentiments partagés, Yvan ne parvient pas à oublier Claire… ». Karine Stein parle « d’un court roman qui plonge le lecteur dans une douce nostalgie et il se laisse bercer par les images des mots ». Quant à Yvan Seleiv, il commente : « Je m’attache à ce que je trouve d’essentiel et que d’autres trouvent comme des petits riens ».

_________________________________________

– Édité et diffusé sur Amazon.

-Littérature. « Le cœur salé des grandes roches », par Florent Massias. (Roman)*

– Un auteur de Belin-Beliet vient de publier un roman qui se présente sous la forme d’une saga familiale. Elle se déroule à Cestas puis au château du pape Clément, ensuite sur le Bassin et enfin dans un périple qui passe par les USA, Palerme et Naples. Et Céline Roux, correspondante de « Sud-Ouest à Belin  de préciser : « Pour écrire de roman, Florent Massias s’est inspiré d’une citation de Marcel Proust : c’est avec des adolescents qui durent un assez grand nombre d’années que la vie fait des vieillards ». C’est pourquoi, dit-elle, « le livre est une méditation sur la jeunesse et le temps qui passe ». Mais la journaliste ajoute : « Sa deuxième lecture dévoile des aspects économiques, sociaux, politiques et environnementaux  qui sonnent comme une ode à la liberté et au libre arbitre ».

__________________________________________

* Éditions Terres de l’ouest. 372 P. 17 €.

                                                                                                                                J.D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.