1920, 27 juin (2) : sardines, gymnastes et music-hall

              # – 11 – L’ACTUALITÉ  D’ARCACHON  ET  DU  BASSIN  IL Y A  CENT  ANS

                                                           ______________

                          « L’Avenir d’Arcachon ». N°3505 Dimanche 27  juin 1920 (1)    

                            Journal des Intérêts Balnéaires, Industriels et Ostréicoles de la contrée (2e partie)

                                                                     PARAISSANT LE DIMANCHE

                                                                       Le Numéro : 15  Centimes

                   Abonnements pour la saison de 6 mois : 5 fr. Pour un an : 10 fr. Insertions : on traite à forfait

                                                     _____________________________________________________

                                 * ARCACHON PEUT DEVENIR LE « VIGO » FRANÇAIS * (2)

– Poursuivant sa croisade pour l’aménagement des passes du Bassin, l’industriel Albert Rödel compare la situation économique de la  côte de Galice avec celle d’Arcachon. Il relève qu’en cette région d’Espagne, vingt mille pêcheurs alimentent cent cinquante usines de conserves qui emploient cinq mille ouvriers ou ouvrières. Dans le Bassin, on ne trouve que 50 pinasses faisant la pêche à la sardine et qui reviennent avec 5 millions de ces poissons. Mais, calcule Albert Rödel, « si les passes étaient aménagées, 200 pinasses pourraient alimenter les trente usines installées sur le Bassin (…) ce qui, rapporté aux revenus de la Galicie et avec un prix minimum de 50 francs chaque mille de sardines, produirait 200 millions de francs pour une campagne de huit mois. Chaque bateau recevrait alors un salaire d’un million de francs soit cent mille francs par homme d’équipage. (…) Tel est le résultat rigoureusement mathématique d’un calcul qui prouve combien il est indispensable d’améliorer les passes du Bassin. On serait coupable de ne pas le faire ».

                                                 * LES  SPORTS *

                                         – Wonderland arcachonnais –

– En vue des compétitions estivales, le team de natation et de water-polo aura à se mesurer avec des équipes de valeur, notamment celle de Bordeaux. La direction recommande aux joueurs la plus grande assiduité aux séances d’entraînement qui ont lieu à Eyrac tous les soirs de 6 h.30 à 7 h.30 et le dimanche entre onze heures et midi, sous la direction du chef d’entraînement de l’équipe représentative des couleurs arcachonnaises.

                                         – Tout pour la Patrie – 

– Les jeunes gymnastes suivent depuis deux mois un entraînement méthodique et rationnel en vue du prochain concours où ils pourront se mesurer avec leurs camarades d’Angoulême. (…) Comme ils sont beaux lorsqu’ils travaillent aux agrès ! Leurs frêles biceps s’arrondissent à faire éclater les maillots. Ils sont dignes de leurs aînés et comme eux mettent à profit les excellentes leçons du professeur Dupuy qui depuis trente-cinq ans enseigne la  gymnastique à notre jeunesse arcachonnaise. Une section de 30 athlètes âgés de 10 à 15 ans n’est  pas facile à conduire et à faire manœuvrer.  Aussi le Comité a adjoint au professeur le camarade Labussières qui remplira les laborieuses et délicates fonctions de Délégué officiel. Une section du premier peloton avec 16 gymnastes prendra part à ce tournoi et affrontera le championnat artistique et éducation physique, courses de section, de vitesse et avec obstacles, saut à la perche. Notre ancien gymnaste Robert Ventax, mutilé de guerre, y prendra part. Les accompagnateurs qui veulent s’inscrire bénéficieront d’une réduction de  50  % sur les billets de chemin de fer et de prix très avantageux pour le séjour. Nous souhaitons à tous ces sportifs bonnes récoltes de prix, lauriers et couronnes.

                                                                                             Le vieux Gym.

                                                   * LES  SPECTACLES *

                                                                – GRAND CAFÉ –

– Nous pouvons dire adieu au comique Gil Bert mais bientôt Paris nous le rendra.

Cette semaine : Les Sant Lune, transformistes accompagnés de René Hep, Jeanne la Blonde, Mistral et Jane Exbain.

                                    Le Court circuit,  comédie, répertoire du Grand-Guignol.

                                    Le dancing est ouvert. Prix d’entrée 3 frs 25. Orchestre de 1er ordre.

                                               – THÉÂTRE  MUNICIPAL –

Cette semaine l’incomparable vedette Maë Murray (3) dans la sensationnelle et émouvante création : « Pour le sauver » ; scènes dramatiques de la vie d’artiste au music-hall.

– Toute la troupe Mac Sennett (4) et ses acrobates dans « M. Petitpont plombier » comique désopilant. « Les rêves de l’aviateur Courandair », dessins animés. Pathé Journal : le 1e concours de Scooters (patinettes automobiles) organisé par « L’Auto » ; Français et Belges en Allemagne, etc.

                                               * PETITES  ANNONCES *

+ Canot mixte à louer. 7 m. 6 HP. 68 cours Lamarque.

+ Photographie, à domicile, en yacht, à cheval, en auto. Écrire à M. Gaure, rue Ravaux Arcachon.

                                               *  LES RÉCLAMES *

Installation complète de lumière électrique. Spécialiste de sonneries électriques. Maison Tocheport. En face de l’hôtel de France.

Compagnie du gaz et de l’électricité d’Arcachon et expansion au capital de  4 000 000 francs. Rue Latérale (5)  Arcachon.

_______________________________________________

  • Sources : Gallica-BNF.
  • (2) Vigo est aujourd’hui au premier rang des ports de pêche européens.
  • (3) Maë Murray (1885-1965). Elle une vedette du cinéma muet et a tourné dans près de 40 films. Son rôle le plus connu est celui de Sally O’Ara, d’Eric Von Stroheim (1925) et elle a révélé Rudolph Valentino en 1919.
  • (4) Mack Sennett (1880-1960) : l’un des plus importants réalisateurs du cinéma muet américain.
  • (5) Actuelle rue George Méran où se trouvait  l’usine à gaz, à électricité et un puits artésien.

ET  PENDANT  CE  TEMPS, À  LA  UNE   DE « LA CROIX » DU  27  JUIN  1920 (St Léon)

+ Le traité de paix franco-turc.

   Le Grand Vizir a communiqué les termes de ce traité.  Il apparaît tout en faveur du sionisme, du protestantisme et de l’orthodoxie et, du point de vue politique, favorable à l’Angleterre et à la Grèce. Il ne nous convient pas en tant que Français et Catholiques. À la Chambre, M. Millerand, extrêmement applaudi, a défendu notre point de vue. Rachid Bey et Djemil Pacha sont en mer sur un navire anglais pour venir débattre  à Paris des termes de ce traité.

+ Perplexe…

   Au moment du départ en colonies de vacances pour de nombreux petits parisien, un prêtre s’inquiète de l’obscurité des avenants qu’on lui propose aux assurances qu’il a souscrites pour couvrir les dommages qui pourraient survenir dans ces colonies. 

+ Triduum en l’honneur de la Bienheureuse Louise de Marcillac et des Filles de la Charité d’Arras.

    Au cours des vêpres solennelles célébrées en l’église Saint-Sulpice, Mgr Roland Gosselin a proposé à la méditation du vaste auditoire la sainte histoire de Madeleine Fontaine et de ses compagnes martyrisées dans le cadre atroce de la Révolution.

+ Gazette.

    – Les emballés de la politique. Devant les critiques soulevées par les actions passées de Clémenceau et de Joffre, de nombreux parlementaires, dont M. Tardieu, se sont élevés contre cette manie odieuse  du dénigrement qui réjouit l’Allemagne et trouble nos alliés.

     – Déjà ! Une lectrice de treize ans écrit à « Faubourg » : « Il n’y a rien à attendre de  cette secte des députés que je ne trouve pas assez extrémiste dans le domaine de     la lutte sociale.

     – La lutte contre la vie chère. La Cour d’assises de Namur (Belgique) a condamné à de très lourdes amendes quatre malfaiteurs marchands de bestiaux qui essayaient d’empêcher la baisse des prix. Un autre a été condamné à la peine de mort par contumace. La France devrait prendre exemple sur nos voisins.  

+ La lutte contre les nationalistes turcs. L’armée grecque a cerné dans les environs de Smyrne une armée turque faisant 8000 prisonniers.

+ La situation en Mésopotamie. Les Arabes, craignant le retour des Turcs qui ont  massacré de leurs tribus, ont demandé la poursuite de la présence des troupes britanniques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.