Dédié à notre centenaire: Longue vie Pierre Malrieux

                               LA  VIE  ARCACHONNAISE IL Y A CENT ANS OU PRESQUE (1)

                                                         AVEC

L’HEBDO « L’AVENIR D’ARCACHON » DU 29 AOÛT 1920  ET DU  3  SEPTEMBRE 1922

– Éditorial

– Le n° 3514 de « L’Avenir », daté du 29 août 1920 est occupé sur trois colonnes par le compte-rendu particulièrement dithyrambique qu’Albert Chiché fait de la représentation de la revue « Ah ! r’Cachons ça ! » pour la bonne raison qu’il en est le co-auteur avec Guy de Pierrefeu. (2) Naturellement : « Grand succès à l’Eden-Concert, musique qui charme les auditeurs, interprétation admirable, étoiles de première grandeur (…) intrigue ravissante  sur la plage d’Arcachon et au palais Mauresque », le tout sur des louanges pour les amis politiques de l’Avenir et haro sur le maire et élus de Veyrier-Montagnères « mais sans vexer personne » (…). « L’irruption de Testerins dans la salle pour vanter les mérites de M. Pierre a beaucoup fait rire ». Et on a fini en chantant « Vive Arcachon ! »

Informations du 29 août 1920

+ La journée du 22 août sera l’une des plus belles de la saison : temps radieux, foule énorme, concours de beauté, brillantes illuminations, concert donné par une fanfare de Lormont. De Lormont ! C’est honteux, M. le Maire ! (2)

+ Jeudi dernier, deux jeunes filles et deux jeunes gens qui s’amusaient en barque devant l’hôtel de France ont sauvé un homme sur le point de se noyer.

+ On parle de démolir le Palais Mauresque pour construire un hôtel à sa place. Ce projet nous paraît aussi monstrueux qu’invraisemblable. Que fera M. le Maire ? (3)

+ La grande Kermesse du jeudi dans les jardins du casino mauresque fut merveilleuse. Quel cadre admirable ! M. Lafargue, un enfant du pays,  a donné de sa belle voix, accompagné par l’orchestre dirigé par l’éminent Xavier Roger.

+ Hier, la plus belle fille de la Gironde, Melle Collineau, la gracieuse lauréate de notre concours de beauté, était dans la loge d’honneur du théâtre municipal pour assister au spectacle du soir.

+  Le 8 septembre, au casino sera donnée une représentation de gala de « Si j’étais Roi » au profit de M. Bardou, notre sympathique chef d’orchestre et de M. Roche, notre distingué régisseur général.

+ Cette semaine à l’Olympia-Grand Théâtre on pourra voir des images de la traversée de Bordeaux à la nage tournées par notre opérateur, M. Font. (4)

– Communications 

+ Pour visiter les bateaux de guerre actuellement en rade d’Arcachon, un service spécial, battant pavillon de la Ligue, au profit des veuves et orphelins de guerre, partira de la jetée Thiers, au prix de un franc.

+ Au cours de la fête vénitienne du 29 août, il sera distribué des prix aux bateaux les mieux illuminés. Le jury sera formé d’officiers de marine.

– Revue de la presse

+ Journal  « La France » du 24 août : « La saison bat son plein à Arcachon. Les distractions y succèdent aux distractions et le flot des arrivants monte toujours.  Feux d’artifice, régates, fanfares et batteries, théâtre, revue et naturellement dancings entretiennent une joyeuse animation dans la belle cité assise entre mer et forêt ».

– Aviron arcachonnais

+ La grande manifestation nautique de la Ligue maritime française commencera dimanche par la grande compétition de rowing organisée par l’Aviron arcachonnais et au cours de laquelle se disputeront des Coupes du sud-ouest en canoës et yoles de mer  Les arrivées se feront avec devant le Casino de la Plage.

                                   _____________________________________

–  Informations du dimanche 3 septembre 1922

+ M. Auguste Richet, explorateur et homme de lettres est arrivé au grand Hôtel du Moulleau où il compte se reposer une huitaine de jours.

+ Melle Renée Galteau, premier prix du concours de chant organisé par le Fantasio, a refusé le prix de 50 francs ainsi qu’un engagement par le directeur M. Diri. Elle a répondu : « Merci. Mais je gagne mieux en vendant du poisson ».

+ Dimanche dernier, vers 11 h.30, près du ponton des pêcheries, une jeune femme qui se baignait devant les ateliers Couach a été sauvée de la noyade par une barque.  

+ Les exquises danseuses des Ballets suédois sont descendues à l’hôtel de France qu’elles embellissent par leur gracieuse beauté.

– Melle Pierrette Madd, (4) la brillante étoile du cinéma français se trouvait au Grand Hôtel d’Arcachon. Elle nous a déclaré, avec un délicieux accueil : « Bien que je n’aie pas été favorisé par le temps, j’avais loué la villa « Asphodèle » pour un an mais je dois partir dans trois jours pour la Bretagne où je vais travailler au film « Vingt ans après », la suite des « Trois mousquetaires »  et je dois me perfectionner dans l’équitation et l’escrime. Mais je me propose revenir dans votre charmante station l’an prochain ».

Melle Stacianapierkowaka, l’Antinéa de l’Atlantide, a été se voir mardi soir au théâtre Olympia. Descendue au grand hôtel Victoria, elle a quitté Arcachon mercredi matin. 

                                   – VOYAGE D’ÉTUDES MÉDICALES –

– Cent soixante médecins français et étrangers ont visité cette semaine notre ville. Après la visite en auto de la ville d’été, du Moulleau, du sanatorium du Dr Armaingaud et de la ville d’hiver, un bateau a amené nos hôtes pour déjeuner au restaurant de la Pointe. Puis les visiteurs se rendirent dans les différents établissements scientifiques de la Ville : l’aquarium, l’institut orthopédique du Dr Lalesque et l’hôtel Moderne récemment transformé en maison de santé par le Dr Monod. Au cours du banquet à l’hôtel Régina, on souligna combien notre ville savait apprécier la part si active et prépondérante prise par le corps médical international dans sa prospérité.  

                                                         – SPORTS-

Voici les résultats obtenus par nos gymnastes lors du dernier concours de Marseille.      

Gymnastique (5e prix d’excellence) : Les Enfants d’Arcachon » ; 12e prix : Tout pour la patrie. Boxe : 1e prix d’excellence couronné : Les Enfants d’Arcachon. Etc. Sincères félicitations à M. Majouffre, professeur des Enfants d’Arcachon pour les brillants résultats obtenus à Marseille. (5)

– Aviron Arcachonnais. Nos vaillants rameurs n’ont pu être que deuxièmes dans le championnat de France à Aix-les-Bains à quatre rameurs. Mais nous devons être fiers d’eux, l’arrivée de leur bateau deux heures seulement avant le départ les ayant handicapés, de l’aveu même de leurs concurrents et de l’assistance qui acclama les maillots rouges et blancs et, partant, le renom d’Arcachon. 

– Courses de La Teste-Arcachon. Les courses qui auront lieu les 2 et 3 septembre réuniront 160 partants dont les meilleurs poulains du sud-ouest et 40 000 frs de prix. Il y aura des trains directs d’Arcachon à l’hippodrome. 

                                                         – BAINS –

– L’établissement de bains du Casino de la Plage qui se recommande par ses cabines spacieuses et son irréprochable propreté reprend les prix d’avant-guerre, malgré l’installation du service de blanchisserie moderne permettant seul de garantir l’hygiène du linge en location. Les cabines restent au prix modique de 0, 75 frs.      

                       ET  PENDANT  CE TEMPS À LA UNE DU « PETIT PARISIEN »…   

– du  dimanche 27 août 1922…

+ Le cuirassé d’escadre « France » heurte un rocher et coule à l’entrée de la baie de Quiberon. Il y avait cent hommes à bord. Trois ont disparu.

+ La commission des réparations entend le rapport de ses délégués à Berlin. Le Reich propose,  soit une dépôt de garantie de 50 millions de marks or pour les livraisons de charbon et de bois, soit la garantie par contrat de l’exécution des livraisons par la grosse industrie allemande. Il est difficile de faire des pronostics en raison de la position du gouvernement britannique mais une décision serait imminente.

* Les grèves du Havre prennent une tournure tragique. Barricades, charges et coups de feu des gendarmes. Il y a trois morts et une trentaine de blessés. Le calme est momentanément rétabli.  

– … et du dimanche 3 septembre 1922

* Les  dettes interalliées et  la dette allemande. La France estime que tant que l’Allemagne ne l’aura pas remboursée de ses frais, notre pays ne remboursera pas les prêts qui lui ont été faits par des pays européens pour la cause commune.

* En pleine rue à Limoges, des bandits en auto assaillent un encaisseur et lui volent 200 000 frs. La gendarmerie est sur la piste des bandits.

* L’offensive turque empêche l’armée grecque de se maintenir sur la ligné prévue par le traité de Versailles.

* Une fillette de cinq ans tombe du train Paris-Bâle en pleine nuit et se tue. 

________________________________________________

  • Sources : Gallica – BFN.
  • Guy de Pierrefeux alias Daniel Auschitzky (1864-1937). Journaliste, pamphlétaire et auteur à succès de plusieurs pièces de théâtre et de  romans notamment ceux ayant pour cadre le Bassin et où il met en scène des célébrités de l’époque ayant fréquenté ces lieux où il habite après la guerre. kiosque de la place Thiers date de 1906
  •  L’idée ressurgira dans les années 60.
  • M. Font était le véritable directeur de l’Olympia. Mais sujet espagnol, appartenant à une famille très versée dans le cinéma à Barcelone, il ne pouvait être le concessionnaire de l’établissement. C‘était M. Gustin, mais il n’y avait aucune activité.
  • Pierrette Madd (1893-1967). Elle a eu une carrière courte dans le cinéma où elle a joué dans huit films, tous sous la direction d’Henri Diamant-Berger. Elle a joué au théâtre avec Sacha Guitry et dans des opérettes dont les célèbres « Phi-Phi » et « Pas sur la bouche ».    
  • Les temps ont changé : la rivalité entre les deux sociétés s’atténue depuis leur scission en 1897 quand un adjoint de Veyrier-Montagnères créa « Les Enfants d’Arcachon » dont la devise était « Pro Patria ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.