1922, 1er octobre…féminisme, boxe, ciné-roman, et toujours la guerre !

L’ACTUALITÉ  ARCACHONNAISE IL Y A (PRESQUE) CENT ANS

par Jean Dubroca

                        D’APRÈS « L’AVENIR » DU 1e OCTOBRE 1922 (1)

                                    _____________________________________

                                       * L’éditorial d’Albert Chiché *

                                 Réponse à M. Veyrier-Montagnères (Extraits)

– « Dans votre numéro du 20 août dernier vous avez publié un article intitulé  « Son premier amour ». On y raconte que j’ai aimé tout un printemps une figurante du Grand-Théâtre municipal de Toulouse et que j’eus un duel avec une basse noble dont j’étais jaloux.

   J’ai trouvé de bonne guerre d’y répondre en racontant qu’à Saint-Léonard, votre patrie, à l’aurore de votre vingtième année, vous courtisiez une blanchisseuse dont le mari vous avait précipité dans une mare à grenouilles.

   Là dessus, vous vous fâchez et vous m’envoyez de ridicules menaces. Mais seriez-vous une sorte de pape qui peut tout se permettre alors que de simples mortels n’aient pas le droit de vous répondre sous peine du crime de lèse-majesté ? ».                                                                        

                              * LES JEUDIS DE  Mme BRINBORION *

– Avez-vous vu à l’Olympia l’admirable film «  La Suprême épopée » ? On y a vu défiler toute la grande guerre : le Kaiser envahissant la Belgique, l’assassinat, le viol, l’incendie, la fuite des habitants devant les soudards, le Christ mutilé qui les regarde passer, Charleroi et sa plaine funèbre, la victoire s’élançant de Paris sur la Marne, les tranchées, les tanks, les pirates infâmes coulant sans pitié les femmes et les enfants, Verdun, les avions faisant la chasse aux oiseaux noirs, (…) l’immortel poilu dont la tombe est devenue un lieu de pèlerinage. Pendant ce temps un orchestre jouait des marches militaires. C’était vraiment très beau !

                                          * COMMISSION  D’HYGIÈNE *

– Ayant appris que quelques troubles intestinaux furent constatés chez des habitants de villas possédant des canalisations en plomb, la Commission a invité les propriétaires à placer en évidence près des robinets un écriteau rappelant l’utilité de laisser couler l’eau avant de s’en servir.

– Dans nos écoles, en vue de la rentrée scolaire, d’anciennes fenêtres trop étroites sont remplacées par de larges baies qui laisseront pleinement entrer dans les classes l’air et le soleil.

– Nous appelons l’attention de la Commission sur l’état de malpropreté de notre gare et des urinoirs de notre ville.

                                                * PYLA-SUR-MER *

– La canalisation d’eau et la ligne électrique sont installées jusqu’au Figuier (2) où les touristes arrivent par une voie de 850 mètres de longueur parallèle à la mer. Cette route sera un jour poursuivie jusqu’à l’extrémité des terrains de Pyla en longeant ainsi la mer sur quatre kilomètres. La cité des jardins commence à s’élever sous de grands pins.

                                               * INFORMATIONS *

L’Excelsior a raconté que l’incendie du 23 septembre avait causé d’importants dégâts. Quelle exagération ! Seules quelques masures ont brûlé comme des allumettes, malgré la promptitude des secours. Notre nouvelle pompe a très bien fonctionné. Nous avons enfin une pompe.  

Foule énorme au Casino et à l’Olympia. Deux jeunes femmes aux cheveux courts dansaient tendrement enlacées. Puis elles dégustèrent une boisson glacée avec une paille. Deux jeunes gens vinrent les inviter à danser un tango. Elles répondirent d’un ton dédaigneux et railleur :

« Messieurs, nous n’avons pas besoin de vous ! ».

– Aujourd’hui commence la saison d’automne. C’est la plus agréable à Arcachon. C’est le triomphe de la forêt où on ira bientôt cueillir des cèpes, des catalans, des bidaous et des cornets.  

                          * SOCIÉTÉ NOUVELLE DES PÊCHERIES À VAPEUR *

– Pour voir baisser le prix du poisson, la Pêcherie a décidé de faire directement la vente au détail dans son magasin situé 237 boulevard de la Plage. Le poisson sera de première fraîcheur et vendu aux prix les plus réduits.   

                                                * SPECTACLES *

+ C’est le cinéma Olympia qui possède l’exclusivité du seul film officiel du combat Carpentier-Siki. (3) Le combat est reproduit dans son entier (…) et les spectateurs au cinéma verront mieux le combat que les spectateurs les mieux placés du stade Buffalo. Douze appareils ont pris le combat et les vues sont choisies de façon à voir parfaitement les coups (…) décomposés au ralentisseur et des avions ont pris des vues d’ensemble avec une parfaite netteté.  L’Olympia possède l‘exclusivité totale de ce film pour une grande partie de la région Sud-Ouest.

   En supplément : « La Fille sauvage », ciné-roman publié par la « Petite Gironde ».

                                             * PETITES  ANNONCES *

+ Hôtel Victoria demande jeune homme 14 à 15 ans, présenté par ses parents pour tenir emploi de chasseur.

+ Perdu un face à main en or, verre gauche fendu, muni d’une chaîne en sautoir. Rapporter villa Albatros, ville d’automne. 

                                                _______________________________

         ET PENDANT CE TEMPS-LÀ DANS « LA DÉPÊCHE » DU 1e OCTOBRE 1922 (1)

– Éditorial : l’école de la médisance. M. Léon Daudet se livre à des attaques personnelles et il finira par livrer la politique à des malandrins car la médisance est un mal inquietant qui jette la dissension dans les cités.

– La France et l’Italie font des démarches pour éviter la guerre entre l’Angleterre et la Turquie. Mais on considère la situation comme très tendue puisque la Turquie ne veut pas se retirer de la zone neutre de Chanak. (4) M. Poincaré renonce à son voyage dans les Vosges afin de suivre de près les événements d’Orient.

– La révolution en Grèce. La famille royale en exil à Palerme. 

– Le conflit des huit heures. 53 navires ont été désarmés à Marseille. Le Massilia est désarmé à Bordeaux. Le trafic reprend entre Port-Vendres et l’Algérie.

– Violents orage dans le Var. À Roquebrune sur Argens une trombe d’eau a causé d’importants dégâts. Plusieurs routes ravinées.

______________________________________________________

  • (1) Sources : Gallica – BNF.
  • (2) Actuelle place du figuier, près de la  place Daniel-Meller.
  • (3) Il s’agit d’un combat truqué (24 sept.1922) pour lequel le Sénégalais Siki avait reçu 200 000 francs afin « qu’il se couche ». Il n’a pas respecté le contrat et fut déclaré vainqueur. Mais il fut disqualifié « pour croc en jambe ». Il ne fallait pas qu’un Noir l’emporte sur le champion français, Carpentier.
  • (4) Il s’agissait d’une zone qui devait garantir la liberté de passage dans le détroit des Dardanelles  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.